10 choses à savoir avant de passer freelance 🤯

Opposé à celui de salarié, le statut de freelance désigne un travailleur indépendant qui exerce une activité professionnelle sous forme de missions auprès de différents clients. Le statut de Freelance est souvent associé à l’autonomie et à la liberté. Nous avons décidé de vous partager nos retours d’expérience sur le marché du freelancing dans la Tech’ en France.

Être freelance Tech’, c’est être :

🔬 Expert : Il est important de toujours ĂŞtre Ă  jour et mĂŞme d’anticiper les nouvelles tendances de votre domaine de prĂ©dilection.

đź‘€ Visible : Nous vous recommandons d’avoir une prĂ©sence sur les rĂ©seaux sociaux ou communautĂ©s Tech’ en publiant du contenu technique de qualitĂ© (Linkedin, Stackoverflow, Slack, Reddit, Github…). Vous pouvez aussi participer Ă  des Ă©vĂ©nements comme des Meetups.

🥇 Convainquant : Votre CV, votre profil en ligne ou votre portfolio doivent ĂŞtre dĂ©taillĂ©s et pertinents car ils sont votre premier point de contact avec vos clients potentiels. Il est primordial de transparaĂ®tre comme une personne attractive et d’être Ă  l’aise lors de l’entretien. Vous devez “savoir vous vendre” !

â›° IntrĂ©pide : Le risque fait partie intĂ©grante du freelancing, il faudra faire preuve de self control et de courage pour affronter les obstacles que vous pouvez rencontrer.

⏳ Patient et Optimiste : Il est parfois compliqué de trouver des missions ou encore de ne pas être retenu après plusieurs entretiens, la patience et la positivité seront vos meilleures amies lors de ces périodes.

 

Les avantages et les inconvénients du freelancing :

ĂŠtre Freelance reprĂ©sente des avantages et des inconvĂ©nients qui diffèrent selon le statut que vous choisissez. 

Les avantages :

          đź‘‰ 1. Le salaire :

Tout travail mĂ©rite salaire ! En portant le statut d’indĂ©pendant, vous avez l’opportunitĂ© de fixer votre propre salaire, on parle alors de TJM (Taux Journalier Moyen). Le TJM se doit d’être plus important qu’un salaire CDI et cela s’explique par l’expertise que vous garantissez, le niveau de risque que vous prenez, les impĂ´ts et taxes ou encore le fait que vous n’avez pas de congĂ©s payĂ©s. 

          đź‘‰ 2. La libertĂ© :

Fini les projets sur lesquels votre entreprise vous aura parachuté ou sur lesquels vous stagnez, vous serez libre de choisir votre prochaine mission en fonction des valeurs, de l’équipe, du secteur d’activité, ou de la stack technique de votre futur client.

          đź‘‰ 3. La flexibilitĂ© :

De plus en plus de clients proposent des missions en télétravail. Cela vous permettra d’aménager votre emploi du temps ou même de travailler en full remote depuis l’étranger ou la campagne.

          đź‘‰ 4. Un marchĂ© vaste :

N’ayez pas peur, l’opportunitĂ© est grande ! D’après une Ă©tude de Blank, 1,2 million de français travaillaient en freelance en 2021. Ce chiffre n’a pas cessĂ© d’augmenter ces dernières annĂ©es : en 10 ans, le nombre d’indĂ©pendants a augmentĂ© de 110%. En outre, 44% des entreprises ont augmentĂ© le nombre des freelances dans leurs effectifs cette annĂ©e.

 

Les inconvénients:

Bien Ă©videmment, cette libertĂ© Ă  un prix đź’¸…

          đź‘‰ 5. La prĂ©caritĂ© :

En fonction de la typologie de client à qui vous vous adressez, les missions varient de plusieurs mois à plusieurs années. Cependant, il faut garder en tête que votre statut de freelance vous placera toujours sur un “siège éjectable” en cas de difficultés. Les entreprises optent généralement pour les freelances par faute des recrutements CDI. Autrement dit, si elles trouvent un CDI pour votre poste, elles se sépareront de vous. De plus, les arrêts-maladies, les congés ou encore les absences pour quelconque raison ne sont pas rémunérés.

          đź‘‰ 6. Les impayĂ©s ou retard de paiement :

Dans de très rares cas, vous pouvez faire face à de mauvais payeurs.

          đź‘‰ 7. Les projets immobiliers :

En fonction du statut juridique, le freelance peut engendrer des dĂ©sagrĂ©ments dans votre vie personnelle. Il est possible que vous rencontriez des difficultĂ©s pour un emprunt immobilier ou mĂŞme pour obtenir une location d’un appartement.

          đź‘‰ 8. Les charges annexes :

Les frais de matĂ©riels, de logiciels, le mobilier, les transports, les assurances personnelles et professionnelles ou la mutuelle sont Ă©galement Ă  votre charge.

          đź‘‰ 9. Les attentes de votre client :

Attention Ă  bien fixer votre TJM, plus il sera Ă©levĂ©, plus votre client aura des attentes Ă©levĂ©es ! Vous devez donc ĂŞtre conscient d’une rĂ©alitĂ© qui pourtant n’a qu’une valeur thĂ©orique pour le salariĂ© : le client est ROI !

          đź‘‰ 10. L’administratif :

En fonction du statut juridique choisi, le statut de Freelance reprĂ©sente une grande partie administrative : crĂ©ation de compte bancaire, TVA, factures, assurance… 

          đź‘‰ 11 .(Bonus) La responsabilitĂ© :

 Attention, une mission vous engage auprès de votre client. Certaines d’entres elles peuvent mĂŞme engendrer des pĂ©nalitĂ©s (en cas de retard de livraison par exemple). 
 

Une fois la décision prise :

Pour devenir freelance, vous devez choisir un statut juridique sous lequel exercer. Il faudra opter pour une micro-entreprise, SASU, EURL, ou encore portage salarial.

👉 C’est justement l’objet de notre prochain article !

 

Quelques témoignages:

          đź‘© NaĂŻma, s’est lancĂ©e rĂ©cemment dans le freelance : 

“Ça m’a beaucoup aidĂ© ! Devenir Freelance, c’est changer de monde : on quitte sa zone de confort, il faut prospecter pour trouver ses clients, s’auto-discipliner, et avoir des routines… C’est un autre style de vie quoi ! Mais je ne regrette rien, car j’ai enfin trouvĂ© un moyen d’exercer mon mĂ©tier de façon Ă©thique.” 

          đź‘¨â€Ťđź¦° Pierre-Luc, un dĂ©veloppeur : 

“J’ai choisi ce statut principalement pour la variété des projets et des expériences. Je peux « m’ennuyer » rapidement et le statut de Freelance me permet justement de changer de projet facilement. Et cela sans la contrainte classique d’un CDI où parfois la démission est la seule issue pour rompre avec l’ennui. J’en tire beaucoup de positif ! Je suis conscient que c’est un statut qui attire beaucoup mais qui peut faire peur. C’est un rythme stressant et nous ne sommes pas rattachés à une équipe fixe, ce qui peut décourager certaines personnes. Personnellement, je préfère passer d’équipe en équipe, même si parfois l’idée d’être plus impliqué chez certains de mes clients pourrait me satisfaire. Ce sentiment de liberté et surtout d’inconnu qui m’attend derrière ma prochaine mission me fascine toujours autant. Le jour où je lâcherai ce statut, ce sera pour quelque chose de bien plus grand encore !”

 

Simple finalement, n’est-ce pas ?

âś… Maintenant c’est Ă  vous de jouer ! DEV AND CONNECT vous soutient et s’engage Ă  vous aider pour cette nouvelle aventure ! 

Rendez-vous sur notre site internet, pour trouver vos premières missions de Freelance,

Ou sur notre Linkedin  pour encore plus d’informations